Le Narcisse Blanc Hôtel & Spa*****

Ce week-end, je vais vivre et partager ma première collaboration avec un hôtel 5 étoiles. Il s’agit de l’hôtel le Narcisse Blanc. Situé entre les Invalides et la Tour Eiffel, dans le quartier de la Tour-Maubourg, c’est un lieu qui allie dans l’élégance un boutique hôtel, un spa et un restaurant. J’arrivais donc à cette nouvelle adresse vers 13h30 pour poser ma valise pour un nouveau week-end rempli de surprises.

Dès les clés en main, je fus pris en charge et accompagné jusqu’à la chambre par l’un des concierges. Un service personnalisé et paramètré digne d’un 5 étoiles, réservé à chacun des clients séjournant à l’hôtel. Nous empruntions l’ascenseur qui nous menait jusqu’au 5e étage, pour découvrir émerveillé la suite 503. Une suite en partie mansardée avec vue sur les toits de Paris, sur l’esplanade des Invalides et au-delà vers Montmartre et sa Basilique du Sacré-Coeur. Une succession de grands velux imposants, combinée à des fenêtres Haussmanniennes, dont l’une en lucarne à deux pans, imprègnent l’ensemble d’une atmosphère radieuse. La décoration est claire, lumineuse tout en nuances de beige, écru, tons nacré et blanc. De la douceur au sol avec une moquette épaisse et moelleuse, velours froissé sur les canapés, élégantes tentures aux fenêtres, lampes design, livres posés çà et là sur les étagères du coin bibliothèque dans une ordonnance harmonieuse invitant à lire. En sorte, tout est parfaitement agencé pour se sentir chez soi dans une alternance de coins dédiés au repos, à la lecture ou à l’écriture. Et comme par magie le soleil était au rendez-vous ce jour-là. Un bain de lumière et de douceur dès mon arrivée. La qualité d’accueil de mon accompagnateur fut en tout point mesurée, millimétrée, discrète et efficace. Avec application, je fus introduit dans ce qui allait être mon espace habitable une journée durant, obtenant les informations nécessaires à une parfaite installation.

Vite! il y a des instants magiques qu’il faut savoir capturer. Je m’empresse de faire quelques photos, d’immortaliser cette lumière avant qu’elle ne disparaisse, éphémère et évanescente. Tout ce raffinement me donne l’envie de me changer, d’être élégant, à la hauteur de ce bel endroit et d’aller découvrir le salon d’hiver sous la véranda pour un tea time avec pâtisseries du chef étoilé.

Le désir de visiter l’hôtel me pousse à emprunter l’escalier, cela me permet aussi de découvrir la très belle cage d’ascenseur au superbe design en fer assortie à une moquette à l’imprimé de feuillages posée tout le long de chaque étage. A chaque palier, dans chaque couloir ces mêmes fenêtres haussmaniennes aux dimensions éminentes, impressionnantes.

Au rez-de-chaussée la réception en point central est entourée de plusieurs petits salon, où chaque client de l’hôtel peut aussi s’isoler. Celui se trouvant sous la véranda est du plus bel effet, cosy aux teintes de rose poudrée et de touches vert céladon. L’ameublement de canapés et fauteuils couverts de tissus chatoyants renforce l’impression d ‘agrément et de réconfort.

C’est autour de ce tea time avec pâtisserie du jour, un crumble à la poire et cannelle accompagnée d’une crème fouettée, que je vais vous parler un peu de l’histoire et de l’inspiration du lieu. En effet le Narcisse Blanc, hôtel & spa cinq étoiles, fait renaitre une adresse intemporelle habitée d’histoire, inspirée par l’élégante Cleo de Mérode, muse qui incarna la « Parisienne » à travers le monde. À la fois danseuse, actrice, Cleo inspira les plus grands de son temps: Klimt, Nadar, Lautrec ou encore Marcel Proust. Son ami, le compositeur, Reynaldo Hahn, la surnommait « Joli petit Narcisse »

Ma plus grande découverte du jour fut inévitablement le spa. C’est je crois l’un des plus grands bassins d’hôtel sur Paris, sans parler bien sûr des Palaces parisiens. Le Narcisse Blanc possède un spa de toute beauté, spacieux, élégant, au design parfait, alliant l’harmonie d’un lieu avec l’agrément des matériaux qui le composent. Il offre une gamme de soins personnalisés dans sa partie « bien être », un jacuzzi dans le prolongement de la piscine, un hamman aux mosaïques de teintes chaudes, un sauna grand, pensé pour s’y allonger à l’envie, ainsi qu’un véritable bassin dans lequel on peut bien nager et faire ses longueurs. De larges canapés de repos, très chics et confortables en simili cuir blanc du plus bel éclat, sans oublier une petite salle de fitness très bien agencée, juste ce qu’il faut, très visuelle, très graphique, esthétique qui ne dénature ni le décor ni l’ambiance des lieux. Dans les hôtels, je n’apprécie guère les salles de fitness qui sont souvent sombres, fermées, étriquées, mal pensées. Alors que celle-ci est toute vitrée, très bien désignée. Je suis tout simplement tombé sous le charme, un vrai coup de coeur pour cet espace. Et j’ai comme vous pouvez bien l’imaginer, très bien profité de tout avec un grand bonheur. J’en suis sorti entièrement détendu et relaxé.

Un autre rendez-vous incroyable m’attend ce soir. Le Narcisse Blanc Hôtel & spa possède un restaurant et non des moindres, avec à sa tête le Chef Étoilé Zachary Gaviller. Ce soir, je suis cordialement invité à dîner. Je suis impatient. Pour cette belle soirée gustative qui s’annonce, j’ai prévu de porter un élégant costume deux pièces de couleur rouge. Le Cleo restaurant est un joli petit écrin, calme, cosy, jouxtant le jardin d’hiver et bénéficiant de la lumière naturelle diffusée à travers la véranda vitrée. Une jolie table m’est réservée pour 20h. L’agencement des tables laisse libre court aux échanges intimistes, dans un cadre feutré et au design en accordance avec le reste de l’hôtel.

Deux menus sont proposés: le menu Narcisse et le menu Léopold. Une sélection à la carte est également disponible. Curieux et surtout gourmand, je l’avoue, mon choix se porte sur le menu Léopold, un menu en quatre services: deux entrées / un plat / un dessert à choisir sur la carte. L’accueil dès mon arrivée a été très cordial. J’ai été reçu et traité avec soins. Un service impeccable et professionnel.

Pour commencer, une mise en bouche est servie, essence d’asperges et huile d’olives, c’est une sensation gustative très agréable, fraîche, savoureuse, qui enveloppe tout le palais et que l’on sent infuser dans tout le corps. Première entrée choisie et servie: un tartare de Saint-Jacques, menthe et gel clémentine. Un délice de saveur, de fraîcheur qui se marie très bien avec cette mise en bouche.

Le service, quant à lui, toujours là, disponible, à la hauteur de ce voyage culinaire qui se profile. Qu’il est bon de savourer ce moment. Pour la seconde entrée, j’ai choisi une burrata truffée, pomme au four, radicchio ou endive rouge, pollen d’abeille. J’aime savourer la burrata lorsqu’elle est fraîche, parfumée et ce savant mariage subtil proposé, avec combinaison de chacun des ingrédients ne la rend que plus savoureuse. Faire durer le plaisir, prendre le temps d’échanger auprès du serveur, se délecter des mets d’un soir et profiter de l’ambiance pour prendre quelques photos. Photographier la nourriture, tout un art!

Et voici que le plat principal arrive: agnolotti au butternut et beurre noisette, croustillant de sauge, crumble d’amaretti. Un plat végétarien. Délicieux, fameux, parfumé, tout ce que j’aime. Une cuisine recherchée, élaborée, généreuse comme il faut, saine, fine, incorporant des aliments frais, subtils.

Je vous l’avoue c’est un dîner copieux mais tellement délicat, je ne pouvais pas passer à coté. J’ai pu discuter à l’infini avec mon serveur d’un soir, sur les plats, la cuisson, les aliments et apprendre. Je me suis laissé tenter par un dessert pour terminer sur une note sucrée: fondant au chocolat, crème glacée Guinness et zeste de citron. Comment vous dire…il faut le goûter!

En privilégiant les producteurs et les fournisseurs locaux, le Chef Zachary Gaviller parvient à donner au restaurant du Narcisse Blanc un accent volontairement parisien, tout en conservant ce je-ne -sais-quoi, cette petite touche personnelle qui font sa réputation et donnent à sa cuisine une couleur tellement unique.

Après ce dîner savoureux, je décide de prolonger la soirée pour aller prendre l’air et rendre visite à cette majestueuse Tour Eiffel voisine bienveillante de l’hôtel. Ce n’est pas tous les jours que l’on a un si beau monument à coté de chez soi! Les rues à l’entour sont très vivantes. Elles fourmillent d’adresses, de cafés et de bons restaurants comme la Poule au Pot lieu authentique au charme de bistrot parisien de quartier, ou encore Petrossian l’adresse légendaire du caviar et de ses produits dérivés, de boulangeries excellentes à la décoration d’antan préservée comme le Moulin de la Vierge, de fleuristes rivalisant d’ingéniosité dans leurs inventions florales. L’église américaine, première église américaine établie en dehors des Etat-Unis, dont le bâtiment actuel néo-gothique date de 1931, n’est pas loin face à la Seine. Et puis il y a aussi Mariage Frères et son salon de thé aménagé dans l’ancienne Poste de la rue Cler, une institution quand on aime le thé comme moi.

Que la nuit fut bonne, calme et reposante dans ce nid douillet sous les toits de Paris. Un réel plaisir de me prélasser dans cette suite de rêve, d’ouvrir les stores le matin et jouir de cette vue panoramique embrassant Paris. Le petit déjeuner buffet est servi dans la salle de restaurant. Juste avant de m’y présenter, j’ai rendez-vous à 9h30 pour avoir le plaisir de rencontrer Madame Sonia Lemagnen, une belle personne. Un rendez-vous riche, intéressant et tellement bienveillant. Madame Sonia Lemagnen que je remercie encore pour cet accueil et cette magnifique collaboration.

Le petit déjeuner est bien complet, servi sous forme de buffet. Il y en a pour tous les goûts, toutes les bouches. Des suppléments à la carte sont proposés, comme un délicieux porridge ou oeufs à la coque que j’ai pu tester et approuver. La qualité de service du matin n’a rien à envier à celle du soir. Toujours avenant, efficace et professionnel.

Le séjour va déjà toucher à sa fin, hélas!. Je vais encore aller profiter du spa pour faire quelques longueurs dans la piscine et me détendre dans le sauna. Puis il faudra partir.

Je tenais à remercier tout le personnel de l’hôtel Narcisse Blanc restaurant & spa pour leur accueil. Un séjour suspendu que je n’oublierai pas!

Le Narcisse Blanc Hotel & Spa***** se trouve au 19 rue de la Tour-Maubourg 75007 Paris.

Pour toutes réservations ou renseignements sur Le Narcisse Blanc Hotel & spa voici le lien du site de l’hôtel https://lenarcisseblanc.com

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. jeanine1925 dit :

    Cette endroit , la visite ,
    Une belle Ataraxie 🌈

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s